FANDOM


Le Normandy SR-2 est un vaisseau spatial apparaissant à partir de Mass Effect 2, pour succéder au SSV Normandy premier du nom, détruit par les Récolteurs. C'est l'Homme Trouble qui, à la tête de Cerberus, l'a fait entièrement construire[1].


Histoire

Affilié à Cerberus

ME2 normandy SR2.jpg

Normandy SR-2 sous Cerberus

Cerberus a pendant des années œuvré dans le plus grand secret à la construction d'une nouvelle version du Normandy. Les nombreux changements apportés ayant abouti à un aéronef deux fois plus grand, il a également fallu agrandir le propulseur Tantale pour compenser.

Le nouveau Normandy dispose d'un espace considérable au niveau des quartiers de l'équipage, du laboratoire de recherche, de la baie d'observation et de la soute. Sa navette permet de débarquer là où le Normandy ne peut atterrir. Outre un système de transmission par signaux laser, son ansible fournit une mise en relation instantanée avec l'Homme Trouble. L'intelligence défensive automatisée (IDA) coordonne de nombreuses fonctions de combat du vaisseau, de façon à soulager sensiblement voire supplanter le pilote.

Le nouveau Normandy est un vaisseau évolutif : sa cellule pourrait supporter un blindage supplémentaire et une arme comme un canon électromagnétique axial; ses réacteurs pourraient bénéficier de progrès récents en matière de technologie de combustion, loin des moteurs-fusées à propulsion chimique H2/O2, quant à la coque, elle comporte deux plus d'emplacements pour projecteurs de barrières cinétique que la normale, permettant ainsi l'installation de boucliers plus résistants alimentés par le nouveau propulseur à élément zéro[1].


Cerberus a construit le Normandy SR-2 comme une version de seconde génération de la frégate de l’Alliance, le SSV Normandy, après que les Récolteurs ont détruit cette dernière. Les nombreuses modifications du SR-2 ont produit un vaisseau presque deux fois plus grand que l’original, nécessitant un propulseur Tantale encore plus puissant pour compenser sa taille. Sa navette Kodiak d’excellente facture peut atterrir là où le premier Normandy n’aurait même pas essayé. L’Intelligence Défensive Automatisée, une IA appelée familièrement IDA, coordonne de nombreuses fonctions de combat du vaisseau tout en étant capable d’assister et même de remplacer le pilote[1].


Affilié à l'Alliance

WA Normandy.png

Normandy SR-2 sous l'Alliance

L’Alliance interstellaire s’est récemment approprié le SR-2 et l’a réarmé. En plus des lasers de communication, les ansibles fournissent un contact en temps réel avec le QG de l’Alliance.D'autre part, l'amiral Anderson voulait faire du Normandy SR-2 un centre de commandement mobile, projet qui fut stoppé avec l'invasion de la Terre[2].


Caractéristiques techniques

Le Normandy SR-2 est plus grand que le SR-1. En effet, le SR-2 fait presque deux fois la taille de l'ancien mais son propulseur Tantale, lui, en fait le triple. De plus, Cerberus a totalement remanié les systèmes furtifs du Normandy à partir de plans volés à l'Alliance et à la hiérarchie turienne. Maintenant, le SR-2 peut sortir d'un vol SLM sans alerter les détecteurs à portée, ce qui s'avère très utile pour les reconnaissances.Sinon, les autres fonctionnalités s'avèrent être les mêmes que celles du SR-1.


Galerie



  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Mass Effect 2
  2. Mass Effect 3

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard