FANDOM




Le SSV Normandy SR1 (Systems Alliance Space Vehicle Stealth Reconnaissance 1) était un vaisseau de combat de l'Alliance. C'était une frégate prototype, premier de la classe de vaisseau éponyme Normandy, développé conjointement par l'Alliance et la Hiérarchie turienne avec l'aval du Conseil de la Citadelle. Il était spécialisé dans les missions de reconnaissance dans les régions instables comme la Travée de l'Attique et les Systèmes Terminus. Conçu pour des missions de reconnaissance en zone difficile, cet appareil était doté des technologies furtives les plus perfectionnées.

Lancé officiellement en 2183, le Normandy était initialement commandé par le capitaine David Anderson, avant que ce soit le commandant Shepard, premier Spectre humain, qui en prenne le commandement.


HistoriqueModifier

D'abord sous le commandement d'Anderson, capitaine émérite de l'Alliance, il passa sous le commandement de Shepard lorsque celui-ci fut nommé Spectre à la Citadelle. Il est piloté par l'un des timoniers les plus expérimentés de l'Alliance: Jeff Moreau (alias Joker).

Le Normandy SR-1 a été construit par l'Alliance en étroite collaboration avec la hiérarchie turienne, et est un prototype expérimental. On retrouve d'ailleurs le poste de navigateur en retrait du poste de pilotage, qui est un exemple type de l'architecture navale turienne, bien que désapprouvée par certains amiraux de l'Alliance.

Il est l'un des vaisseaux les plus coûteux de la flotte de l'Alliance, bien qu'il ne soit pas conçu de base pour servir de navire de guerre.

Par ailleurs, il peut camoufler sa trace supraluminique en conservant la chaleur dans des puits internes sur une certaine durée. Cela en fait un vaisseau de reconnaissance idéal. De plus, il est équipé du propulseur Tantale - qui est, lorsque le Normandy est construit, le plus puissant et le plus efficient.

Testé sur Eden Prime une première fois lors d'une mission de reconnaissance d'une balise prothéenne, il se démarque comme le plus flexible des vaisseaux.

Il fut détruit durant une patrouille dans les systèmes terminus, lors de la rencontre avec le Croiseur Récolteur quelques mois après l'attaque de la Citadelle par le Moissonneur Sovereign. Une vingtaine de membres d'équipage périrent à son bord.

Le vaisseau s'écrasa sur une planète hostile glacée dans les systèmes Terminus, Alchéra.

La perte du Normandy SR-1 est directement liée à l'épaisseur de son blindage, ainsi qu'à l'incapacité de ses boucliers incapables de résister à la puissance des armes du croiseur Récolteur. Il sera retrouvé en morceaux 2 ans plus tard par le commandant Shepard (seulement avec le pack Cerberus) qui placera un monument en son honneur sur le site du crash.

Caractéristiques techniquesModifier

La plupart des vaisseaux génèrent une chaleur facilement détectable dans l'espace, où la température atteint le zéro absolu. Le Normandy est capable de stocker la chaleur qu'il produit dans un puits thermique, situé dans sa coque. Ce système, combiné à un dispositif de réfrigération de la coque externe, permet au vaisseau de voler pendant des heures, ou de dériver pendant des jours en mission d'observation, le tout dans une totale discrétion. Cette technologie n'est toutefois pas sans risque : au bout d'un certain temps, la chaleur accumulée doit être dissipée sous peine d'atteindre des température capables de carboniser l'équipage tout entier.

Sr1normandy

Le Normandy quittant la Citadelle

Une autre caractéristique du système furtif du Normandy est le propulseur Tantale, un moteur gravitationnel deux fois plus gros que la normale. Celui-ci génère des champs gravitationnels concentrés dont la force d'attraction "entraîne" le Normandy, ce qui lui permet de se déplacer sans utiliser de réacteur exothermique.


Moteur SLMModifier

Moteur normandy

Moteur SLM du Normandy

Les moteurs supraluminiques (SLM) utilisent des propulseurs à élément zéro pour limiter la masse de l'appareil et ainsi améliorer l'accélération. Ce procédé permet de dépasser la vitesse de la lumière dans le champs gravitationnel ; il est alors possible de voyager à vitesse élevée avec une dilatation temporelle négligeable.

En plus du moteur SLM, un vaisseau stellaire nécessite des propulseurs conventionnels (moteur-fusée à propulsion chimique, propulseur antiproton militaire). Sans propulsion subluminique, un vaisseau n'aurait en effet aucune puissance motrice.

Les quantités d'ézo et d'énergie requises par un moteur augmentent de façon exponentielle en fonction de la masse déplacée et de "l'allègement" que l'appareil subit. Équiper un vaisseau très massif pour qu'il puisse atteindre des vitesses très élevées s'avère extraordinairement coûteux.

Interieur normandy

Sur la passerelle du SR1 Normandy

Si le champ gravitationnel cède à une vitesse supraluminique, la catastrophe est inévitable : l'appareil revient brutalement à une vitesse subluminique et l'énorme quantité d'énergie excédentaire provoque un rayonnement Cerenkov fatal.


L'intérieurModifier

PlansModifier

Pont de commandementModifier

Plan01

Cockpit, passerelle et salle des transmissions


QuartiersModifier

Plan02

Mess, bureau du capitaine, infirmerie et laboratoire


Salle des machinesModifier

Dans la salle des machines, se trouve le propulseur Tantale et le puit thermique du Normandy.Sur ce pont, se trouve aussi le garage contenant le M35 Mako
Plan03

Garage et salle des machines

Navigation

Carte de navigation Stellaire


NavigationModifier

Le système de navigation automatisé se situe sur la passerelle du Normandy. Afin de se déplacer dans l'espace, vous devez cliquer sur celui-ci. Il vous suffit de choisir une destination en cliquant tout d'abord sur un secteur puis un système et pour finir une planète ou un objet du système ou un asteroide.


EquipageModifier

A compléter

  • Jeff Moreau, alias Joker, le timonier (pilote);
  • David Anderson, ancien capitaine;
  • Shepard, commandant en second puis commandant (capitaine de vaisseaux);
  • Charles Pressly, navigateur (le commandant en second de Shepard);
  • Dr Karin Charkwas, médecin de bord;
  • Greg Adams, ingénieur en chef;
  • Tout les équipiers disponibles dans Mass Effect 1

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard