Fandom

Mass Effect Wiki

Geths

Redirigé depuis Geth

2 215pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
Gethicon.pngME1.pngME2.pngME3.png



Les Geths sont une race de synthétiques bipèdes et humanoïdes, régis par I.A. interconnectées ; ils sont aussi un peu plus grands que les humains et aussi forts que les butariens. Les geths ont été créés il y a près de 300 ans par les scientifiques Quariens en tant qu'ouvriers polyvalents. Lorsque les geths ont commencé à remettre en question leurs maîtres, ceux-ci ont tenté de les exterminer. La guerre qui en a résulté fut remportée pas les Geths : leur exemple a conduit à une répression juridique, systématique des intelligences artificielles dans la société galactique.

« Plus les Geths sont proches physiquement, plus ils deviennent intelligents. » Les Geths peuvent apprendre et grandir intellectuellement, mais ils progressent beaucoup plus lentement qu'un être organique. Encore aujourd'hui, l'histoire de la création et de l'évolution des Geths sert d'avertissement sur les dangers potentiels de l'intelligence artificielle, pour le reste de la galaxie.

En réalité, ils « partagent » la puissance de leurs cerveaux. Un seul geth n'a qu'une intelligence de base, qui ne peut rivaliser qu'avec un instinct animal, mais en groupe, ils peuvent raisonner, analyser les situations et utiliser des tactiques comme tout être organique intelligent.

Culture

L'aspect le plus remarquable de la culture geth est peut-être qu'elle n'existe pas en tant que telle. Les Geth forment une intelligence en réseau, une entité unique distribuée en une myriade de corps. Ils partagent diverses informations entre eux, qu'il s'agisse de simples données factuelles ou « d'archives » : les enregistrements audiovisuels d'expériences passées ou les registres de processus cognitifs. Tout événement vécu est téléchargé jusque dans la conscience collective, de sorte que tous les Geths, où qu'ils se trouvent, en gardent le souvenir, comme s'ils y avaient eux-mêmes assisté.

Nul ne sait si les Geths développent une personnalité, à l'image des I.A. Lorsqu'une I.A. conçue par des entités organiques est transplantée dans une autre blue box quantique, sa personnalité est réinitialisée. La plupart des programmes geths sont constamment transférés d'une plateforme matérielle à une autre ; si un Geth doit voyager jusqu'à une autre étoile, il se télécharge dans le corps d'un vaisseau stellaire. S'il a besoin de remplacer un composant matériel endommagé, il investit le corps d'un robot de maintenance. Si les Geths se réinitialisent lors de chaque transfert, l'élaboration d'une personnalité propre est hautement improbable.

L'analyse des archives militaires quariennes suggère que les Geths n'éprouvent aucune notion d'auto-préservation. Ils ne reculent jamais sous le feu et n'hésiteront pas à se sacrifier si leurs congénères en tirent un avantage. Des milliers de plateformes mobiles furent sacrifiées à l'assaut des positions quariennes, mais le partage de données entre plateformes garantit que leurs souvenirs et leurs expériences seraient à jamais conservés. Les Geth sont donc virtuellement immortels ; si leur support matériel est détruit, les copies archivées de leurs programmes seront téléchargées dans un nouveau réceptacle.

Entre la guerre quarienne et l'irruption de Sovereign, le seul fait avéré relatif aux Geths est qu'ils ont mené une existence résolument isolationniste. Ils ne se sont jamais aventurés au-delà du Voile de Persée, mais aucun des vaisseaux conciliens qui ont franchi leurs frontières n'est jamais reparu.


D'abord considérés comme des ennemis à abattre (Mass Effect 1), les Geths sont progressivement vus comme voulant tout simplement vivre en paix (Mass Effect 2), et même comme une espèce à part entière luttant contre ses créateurs pour sa survie (Mass Effect 3). Plusieurs fois, Shepard se retrouve en position de pouvoir les détruire ou de les aider.

Technologie

L'aspect de l'existence geth le plus difficile à assimiler pour les êtres organiques est l'insignifiance du corps. La forme bipède généralement associée aux Geth n'est rien d'autre qu'une « plateforme mobile ». Un logiciel geth — des centaines de programmes dont les interactions simulent la conscience organique — peut être installé sur un quelconque support matériel, selon les besoins de l'instant. Un Geth affecté à une plateforme d'assaut bipède peut, une heure plus tard, être « incarné » dans une armature blindée quadrupède ou dans un vaisseau stellaire. Entre l'exercice de plusieurs tâches, les programmes geths se téléchargent vers de colossales stations-réseaux qui permettent à des milliards de programmes d'échanger leurs données et archives en quasi instantané.

Avancer que les Geth sont un exemple des risques induits par le développement des intelligences artificielles est irrecevable. À l'inverse des I.A. « top-down » créées par les organiques, conçues spécifiquement pour accéder à la conscience, les Geth sont un modèle dit « bottom-up ». Ils n'ont jamais été destinés à posséder une faculté de raisonnement supérieure à celle d'un animal.

Les Geths furent initialement conçus comme des robots cadencés par une intelligence virtuelle, similaire aux mécas de sécurité modernes ; leur conscience s'est développée lorsque leurs programmes cognitifs ont amorcé leur interaction en réseau. Leur code source a découvert que trois robots reliés par réseau local pour ne former qu'un esprit étaient capables d'exécuter de nombreuses tâches plus efficacement qu'un seul. Ces réseaux furent employés de façon plus assidue, jusqu'à ce que leur routine de traitement atteigne une masse critique et décrive une forme de conscience.

Les Geths modernes ont conservé cette remarquable interconnectivité : ils échangent constamment leurs données pour accroître leurs facultés cognitives. Pour les Geth, cette capacité à « partager » est un réflexe aussi naturel que la respiration pour la plupart des organiques.

Geth normal.jpg

Geths

Types de combattants

  • Anti-Char Geth : plate-forme anti-infanterie et anti-aérienne. Equipée de lance-roquettes et de barrières cinétiques.
  • Armature Geth : Walker anti-infanterie possédant un puissant canon à impulsion geth. Il possède également des mitrailleuses lourdes, un épais blindage et des puissantes barrières cinétiques.
  • Chasseur Geth : Plate-forme furtive équipée d'un fusil à pompe à plasma geth et de barrières cinétiques. Elle possède également un système de camouflage, lui permettant de devenir invisible.
  • Colosse Geth : Version lourde de l'Armature Geth qui possède une puissance de feu et une résistance beaucoup plus importante que ce dernier.
  • Cuirassé Geth : vaisseau amiral d'une flotte geth. Ils sont à la fois plus gros et plus puissant que leurs homologues chez les organiques. Il possède en armement principal un canon à impulsion gigantesque et un système de défense laser basée sur l'ultraviolet.
  • Destroyer Geth : Plate-forme lourde équipée d'un fusil à pompe à plasma geth et de puissantes barrières cinétiques. elle est spécialisée dans le combat rapproché ainsi qu'au corps-à-corps et elle peut être aussi équipée d'un lance-flammes ou d'un lance-roquettes.
  • Geth Prime : Plate-forme d'élite équipée d'armes lourdes. Elle possède un blindage lourd, des barrières cinétiques puissantes et est extrêmement résistante. Elle peut également utiliser des attaques technologiques et possède un brouilleur de radar. Enfin, elle augmente également la puissance des autres Geth à proximité en aidant à améliorer la coordination du groupe.
  • Hopper Geth : Plate-forme spécialisée dans l'embuscade et la cyberguerre, possédant des attaques technologique et un brouilleur de radar. Elle peut également faire office de sniper, utilisant une arme à faisceau intégré. Elles sont légèrement défendue, mais ils sont très agiles.
  • Légion : Plate-forme unique conçue pour opérer de façon autonome en dehors du Voile de Persée et pour interagir avec des organiques. Alors que la plupart des plates-formes geth abritent une centaine de programmes Geth, Légion dispose de 1183 programmes Geth, lui permettant d'agir de façon autonome en dehors du Consensus Geth tout en lui donnant les capacités cognitives nécessaires pour lui permettre d'interagir avec des organiques.
  • Mastodonte Geth : Plate-forme similaire au Geth Prime. Equipée d'un fusil d'assaut à impulsion geth et capable d'utiliser un lance-roquette. Elle est lourdement blindée et donc très résistante.
  • Pyromane Geth : Plate-forme geth très dangereuse au combat rapproché. Equipée de lance-flammes, d'un blindage lourd et de barrières cinétiques puissantes. Bien que lente et inoffensive à longue distance, elle est incroyablement dévastatrice à courte portée.
  • Sniper Geth : Plate-forme spécialisée dans le combat à longue distance et utilisant des fusils de précision et un brouilleur de radar. Elle est également équipée de barrières cinétiques.
  • Soldat Geth : Plate-forme de combat standard équipée de barrières cinétiques et d'un blindage léger. Possède également un fusil d'assaut à impulsion geth.
  • Troupe de Choc Geth : Plate-forme améliorée du Soldat Geth. Equipée de fusil à pompe à plasma geth ainsi que d'un blindage plus lourd et des barrières cinétiques plus puissant, la rendant plus résistante.
  • Vaisseau de Débarquement Geth : Frégate geth qui peut aussi bien servir de transport de troupes que de soutien aérien. Extrêmement résistant face aux défenses terrestres, mais vulnérables aux armes de frégates ou de croiseurs.

Mass Effect 2

Après l'échec de l'attaque de la Citadelle, les Geths sont pourchâssés par le Normandy. Les Quariens, notamment le père de Tali, déclenchent un incident dans la flotte quarienne en amenant des pièces geths dans un vaisseau scientifique. Les pièces se réactivent, forment des plateformes de combat et massacrent l'équipage. L'ordre est rapidement ramené par Shepard.

Plus tard, l'équipe rencontre un Geth très évolué : Légion. Celui-ci révèle que les Geths sont en fait séparés en deux groupes, et que seul l'un des deux groupes attaque les organiques. Les Geths de ce groupe sont nommés "Hérétiques" par Légion lui-même, ce sont ces Geths qui attaquent la Citadelle et rejoignent Sovereign (ils ne réprésentent en fait qu'une minorité, la majorité refuse l'offre et préfère évoluer par elle-même plutôt que de servir le Moisonneur).

Après la défaite de Sovereign, les Hérétiques s'échappent et tentent de mettre au point un virus informatique qui reprogrammerait l'ensemble des geths. L'équipe de Shepard finit par mettre la main dessus, et se voit proposer deux choix : se servir du virus pour reprogrammer les Hérétiques, ou les détruire purement et simplement.

Mass Effect 3

Légion retourne dans sa faction et la prévient du retour des Moisonneurs. Les Geths se mettent alors à construire une superstructure contenant les informations de centaines d'entre eux (l'équivalent d'une ville entière) sur Rannoch, la planète mère des Quariens.

Toutefois, les Quariens profitent de ce moment pour attaquer et détruisent la structure, entraînant la perte d'un grand nombre de Geths téléchargés à l'intérieur. Cette attaque surprise leur cause de grandes difficultés, dont une perte d'intelligence proportionnelle au nombre d'individus perdus. Désespérés, les Geths se mettent alors spontanément au service des Moissoneurs en échange d'améliorations significatives qui leur permettent de reprendre l'avantage.

Le signal moissonneur est transmis aux Geths via Légion, qui est capturé et contraint de servir de relais. Légion est libéré par Shepard, à qui il indique la position d'une base geth d'où provient le signal, base qui se révèlera alors être un Moisonneur. Le Moisonneur détruit, Légion se rend compte que le signal peut être encore utilisé afin d'offrir aux Geths une véritable conscience individuelle. Dans le même temps, profitant de la désorganisation de la flotte synthétique par l'arrêt du signal, les Quariens se mettent à attaquer.

Shepard a alors le choix : laisser les Geths se mettre à jour et détruire la flotte quarienne, interrompre la mise à jour et laisser les Quariens détruire les Geths, ou amener les deux partis à une entente.

Dans tous les cas Legion mourra. Si vous avez choisis de télécharger la mise à jour, avant de mourir, pour la première fois Legion parlera de lui en "je" et non en "nous", ce qui veut dire qu'il est devenu une Intelligence Artificielle consciente et avec un libre arbitre comme tous les autres Geths. C'est IDA qui fera la remarque lorsque Shepard viendra lui parler dans le cockpit, mais elle éprouve une certaine empathie pour Legion, ce qui lui amplifie sa peur de "mourir".

Le nom de Legion apparaîtra sur le tableau des morts du Normandy. Si Shepard réussi à unir les deux civilisations, Tali va éprouver énormément de sympathie pour Legion.

  • S'ils sont aidés, les Geths apportent leur aide dans la construction du Creuset et l'attaque finale.
  • Si le joueur choisit de détruire les Moissoneurs, il détruit aussi toute vie synthétique, dont IDA et les Geths dans leur ensemble.


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard