Fandom

Mass Effect Wiki

Donnel Udina

1 707pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager



Donnel Udina est un diplomate humain, vivant sur la Citadelle. Nommé ambassadeur de son peuple à la suite d'Anita Goyle, il le reste jusqu'en 2183 ou 2186 selon les choix effectués dans le jeu. Froid et calculateur, il n'aspire qu'à donner à l'humanité une place importante au sein de la communauté galactique et à assurer ses intérêts, quitte à entraver la mission de Shepard.

Mass Effect

Udina est convaincu que la race humaine mérite une place au Conseil qu'elle devrait déjà avoir. Il travaille dur à l'intégration d'un humain dans le corps des Spectres, espérant que cela soit la première étape menant à une place au Conseil pour l'humanité. Il blâme Shepard pour son pseudo échec sur Eden Prime, craignant ne plus avoir l'opportunité de pouvoir faire intégrer un humain chez les Spectres.

Durant l'audition contre Saren Arterius, Udina réalise que c'était une erreur d'y faire participer le Capitaine David Anderson, Anderson et Saren ayant un passé en commun très chargé. Ceci favorise la levée des charges contre Saren par le Conseil. Une fois Shepard intégré chez les Spectres, il préfère agir de manière à s'attirer les faveurs du conseil, même si cela implique de nier l'existence des Moissonneurs. Il se montre systématiquement méfiant, voire condescendant envers le commandant et son équipage, allant jusqu'à ne pas les féliciter pour l'inculpation de Saren.

Lorsque Shepard revient entre deux missions à l'ambassade, Udina a toujours des reproches à lui faire. Seul le sauvetage de Feros lui importe car perdre cette colonie aurait été un désastre politique selon lui. Si le héros sauve les Rachnis, il exprime là-encore son indignation, craignant le danger potentiel représenté par les insectoïdes. Après la mission de Virmire, il ne manque pas de rappeler ce détail lorsque Shepard insiste sur les Moissonneurs et la menace qu'ils représentent. De ce fait, le Conseil commence à se demander si Shepard n'a pas perdu l'esprit. Cependant, parfois, il va à l'encontre du conseil, disant qu'il est plus important que Shepard obtiennent des résultats.

Après la mission de Virmine, au moment où Shepard convainc le Conseil de l'attaque imminente de Saren contre La Citadelle, Udina essaie de prendre la situation en main, pour placer l'humanité sur le devant de la scène de manière à montrer que la race humaine est absolument nécessaire à l'espace concilien. Mais Shepard n'en a pas fini : le commandant essaie d'avertir le Conseil que pour l'instant, la plus grande menace vient des Moissonneurs qui ont pour but d'envahir la galaxie et d'y détruire toute forme de vie organique. Mais le Conseil se lasse d'écouter Shepard et ses "visions" de Moissonneurs : ils n'y croient pas du tout. Udina veut alors montrer que Shepard ne parlait pas au nom de l'Alliance, et ordonne l'immobilisation du Normandy, bloquant les contrôles du vaisseau et clouant l'équipage de Shepard au sol jusqu'à nouvel ordre.

Cependant, le capitaine Anderson transgresse cet ordre et décide d'aider Shepard à quitter La Citadelle. Selon le choix effectué, il peut aller pirater l'ordinateur d'Udina directement afin d'émettre un contre ordre. Ainsi, Shepard peut s'échapper de la Citadelle et repartir à la poursuite de Saren.

Udina survit à l'attaque sur la Citadelle de Sovereign et de Saren. Si le Conseil est sauf, il offre à l'humanité un siège à la tête du gouvernement galactique, en l'honneur de l'effort fourni par l'Alliance durant le conflit. Udina et Anderson sont les candidats au poste. Shepard peut recommander Udina, affirmant que l'humanité a besoin de quelqu'un qui veillera à défendre ses intérêts. Le Conseil est sceptique - ne connaissant la manière de travailler d'Udina que trop bien. Udina plaisante en disant qu'il se retenait jusqu'à maintenant et promet de faire de l'humanité une composante puissante de l'espace concilien, unie avec les autres races pour stopper les Moissonneurs.

Si Shepard décide de laisser mourir le Conseil, Udina promeut un humain à la tête du Conseil pour mener le combat contre les Moissonneurs. Si Shepard est plutôt pragmatique, Udina insiste pour un Conseil composé uniquement d'humains, laissant la galaxie aux mains de l'humanité dans le combat contre les Moissonneurs. Shepard peut nommer soit Anderson, soit Udina à la présidence de ce tout nouveau conseil, chargé d'enrayer la menace Moissonneurs. Si Shepard nomme Anderson pour son expérience militaire, Udina n'en redit rien, mais commente qu'Anderson préfère user de ses poings plutôt que de la diplomatie.

Mass Effect 2

Si Udina est nommé conseiller, il réapparaît à la Citadelle avec Anderson, désormais son assistant. Toujours aussi désagréable vis à vis de Shepard, à qui il reproche de s'être allié à Cerberus, il peut éventuellement même lui refuser la réintégration parmi les Spectres dans le cas où le Conseil n'aurait pas été sauvé. Si Anderson est conseiller, Udina devient alors son assistant, subordonné à ses ordres.

Malgré son hostilité envers Shepard, il lui transmet les éventuelles amitiés et remerciements des gens aidés par ce dernier deux ans auparavant.

Mass Effect 3

Udina ME3.png
A partir de cet épisode, Udina est membre du conseil, quel que soit le choix effectué dans Mass Effect.

Après l'attaque de la Terre, il tente de convaincre le conseil d'envoyer de l'aide. Devant son refus, il choisit d'agir par des moyens détournés, en participant à sa manière au projet Creuset et en aidant Shepard grâce à son influence et ses réseaux de contacts. Cependant, devant l'inaction du conseil, l'envoi de troupes sur Terre se faisant toujours attendre malgré les efforts de Shepard en ce sens, il fomente un coup d'État contre le conseil et la Citadelle, avec l'aide de Cerberus.

Udina piege citadelle.png
Durant l'attaque, lui et les conseillers turien et asari sont escortés par Kaidan Alenko ou Ashley Williams, selon le choix effectué dans Mass Effect. Il souhaite en réalité tous les attirer dans un piège, afin que Kai Leng puisse les exécuter pour définitivement renverser le pouvoir. Son plan échoue lorsque Leng, devancé par Shepard, quitte la station et abandonne Udina à son sort. Son double-jeu sur le point d'être révélé, il tente une dernière manœuvre en accusant Shepard d'être à la solde de Cerberus. Il est finalement démasqué puis abattu, par Shepard ou le survivant de Virmire.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard