FANDOM


Convention.jpg

Ces pourparlers, organisés juste après la Rébellion krogane en réponse aux immenses destructions engendrées par le conflit, sont une tentative du Conseil de prendre ses distances avec la stratégie militaire krogane, extrêmement brutale.

Les dispositions de ces Conventions proscrivent notamment l'utilisation d'armes de destruction massive. Est définie comme telle une arme qui altère de façon durable l'environnement d'une planète. Le fait qu'une bombe produise un grand cratère n'en fait pas une arme de destruction massive ; en revanche, si les retombées de ce même cratère provoquent l'équivalent d'un hiver nucléaire, alors c'est en une.

L'utilisation de ces armes est formellement interdite sur des mondes-édens comme la Terre, dont l'écosphère peut aisément assurer la subsistance de toute une population. Si un monde habitable est détruit, il ne pourra être remplacé avant des millions d'années ; aussi la destruction délibérée d'un bien aussi précieux est-elle unanimement considérée comme un crime contre la galaxie. Les Conventions n'interdisent pas, en revanche, l'utilisation des armes de destruction massive sur les mondes hostiles ou dans les stations spatiales. C'est pourquoi de nombreuses armées continuent de fabriquer et stocker de telles armes.

Les Conventions ont réparti les armes de destruction massive en trois catégories. La première catégorie inclut les armes les plus dangereuses pour la stabilité galactique.

CATÉGORIE I : impacts cinétiques majeurs. Cette catégorie regroupe les projections météoritiques et la désorbitation de station. C'est une arme de choix pour les terroristes et les régimes criminels du « tiers-espace », qui n'ont qu'à utiliser les débris de l'accrétion planétaire.

CATÉGORIE II : armes autoreproductrices incontrôlées. Cette catégorie englobe les armes biologiques, bactériologiques et nanotechnologiques, ainsi que les virus informatiques avancés et les « machines de Von Neumann ». Ces armes peuvent rester en sommeil pendant des millénaires en attendant qu'un hôte imprudent les transporte sur un autre monde.

CATÉGORIE III : armes énergétiques explosives de catégorie supérieure, dont les ogives nucléaires et antimatière.

CATÉGORIE IV : organismes étrangers à une biosphère donnée. Lorsque ceux-ci sont introduits dans un écosystème pour fragiliser son équilibre, les répercussions peuvent mettre des années à apparaître et sont donc difficiles à prouver.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard